Orange Côte d’Ivoire, leader du marché de la téléphonie mobile, selon l’ARTCI

 La télécommunication, notamment celui de la téléphonie mobile, en Côte d’Ivoire est l’un des secteurs qui a un véritable impact sur l’économie et également sur la vie des citoyens. Orange Côte d’Ivoire a convié des blogueurs et journalistes au Sofitel Abidjan (Ex Hôtel Ivoire) ce mardi 14 avril 2015 afin de leur présenter le bilan de l’année 2014. Il ressort de ce bilan que, selon les chiffres fournis par l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), l’opérateur Orange Côte d’Ivoire est le premier opérateur en Côte d’Ivoire en terme de nombre d’abonnés et de services.

Logo Orange Côte d'Ivoire

Logo Orange Côte d’Ivoire

Tout au long de la cérémonie de présentation, c’est monsieur Mamadou Bamba, Directeur Général d’Orange Côte d’Ivoire qui a présenté le bilan des actions de la compagnie de téléphonie mobile. Au cours de son intervention, le DG, s’est dit heureux de présenter ce bilan 2014, quoique tardif. Selon le DG de la compagnie, 2014 a été une année très positive malgré les difficultés techniques rencontrées. En effet, comme résultats 2014 l’on retiendra qu’Orange est en tête de liste face à ces principaux concurrents que sont MTN CI et l’opérateur Moov.
Pour 2014, on retiendra entre autres qu’en terme d’abonnées au quatrième trimestre 2014, la compagnie avait 8 781 160 abonnés, aujourd’hui elle en compte plus de 8 800 000 abonnés. Orange Côte d’Ivoire, se présente comme leader du marché en terme de valeur avec un chiffre d’Affaires de 369,9 milliards de FCFA en 2014 représentant 47,3 % de parts de marché. L’entreprise a entrepris des actions qui ont permis l’accès à la technologie 2 G à 98 % de la population avec un taux de couverture du territoire de 83 %. La compagnie se positionne également comme pionnier de l’internet mobile en termes de diffusion de la 3G+ ( Couverture de 44 % de la population en Côte d’Ivoire .) Orange se positionne également comme étant le premier opérateur incubateur de start-up à travers son programme Orange Fab.

Les soucis techniques ne dépendent pas forcement d’Orange Côte d’Ivoire

Au cours de son exposé, monsieur Mamadou Bamba n’a pas manqué d’évoquer les soucis techniques que rencontre son organisation et qui a des répercussions considérables sur la qualité du réseau.
En effet, pour avoir une bonne qualité de réseau il faut une bonne couverture des zones urbaines et rurales. Cette bonne couverture passe par l’emplacement de pylônes dans divers endroits. Or, il s’avère que même si de nombreux pylônes sont installés çà et là, à travers la capital économique de la Côte d’Ivoire par exemple, il n’en demeure pas moins que ces installations connaissent pas mal de soucis dont on pourra citer celui de l’instabilité de l’énergie ( Électricité ). « Quand vous avez des coupures d’énergie qui durent plus de 8 heures ou 6 heures dans les quartiers, ce qui se passe, c’est que le groupe électrogène ne supporte plus et là vous êtes confronté à la problématique de réseau » a indiqué le DG d’Orange Côte d’Ivoire. Lorsqu’il y a coupure d’électricité et que le groupe électrogène atteint ses limites, l’abonné se voit connecté à une antenne située plus loin, . Cette situation augmente donc les chances de perturbations du réseau dans cette zone.

Aussi , les coupures de câbles sous-terrain , font parties des principales sources de perturbation du réseau, surtout dans la zone d’Abidjan, a fait savoir monsieur Mamadou Bamba. Pour le premier responsable de la boite, plusieurs campagnes ont été menées afin de sensibiliser les populations sur les conséquences du vol des câbles. Mais aujourd’hui encore, chaque jour, des soucis techniques sont constatés çà et là à cause du vol de ces câbles téléphoniques. Afin de pallier à cette situation la compagnie travaille avec la gendarmerie nationale et a également initié la surveillance de certains sites afin d’assurer, tant bien que mal, une bonne qualité du réseau.

Avec plus de 40 % de parts de marché en volume, nous confirmons nos positions de leader sur le marché, a déclaré monsieur Mamadou Bamba. Le DG, s’est dit fier de la prouesse du service mobile money dénommé Orange money, constaté en 2014. Aujourd’hui plus de 3000000 de personnes utilisent ce service d’envoi et de réception d’argent en Côte d’Ivoire. Comme l’a signifié monsieur Bamba, il reste encore pas mal d’actions à mener pour l’amélioration des services , et sa compagnie compte bien rester leader dans le domaine de la télécommunication.

Orange CI 1er opérateur incubateur de Start up avec Orange Fab

Orange CI 1er opérateur incubateur de Start up                                     avec Orange Fab

C’est avec une photo de famille et la remise de lots aux participants que la rencontre pris fin. Cependant, les actions de l’opérateur de téléphonie mobile (bonnes et mauvaises) feront l’objet de billet sur ce blog afin d’améliorer la qualité des services pour le confort des usagers.

En dessous la liste des services et domaines d »Orange 1er » .

  • 1er opérateur en valeur
  • 1er opérateur en couverture 2G
  • 1er opérateur en couverture 3G+
  • 1er opérateur en transmission fibre optique
  • 1 er opérateur à lancer un service de paiement mobile, Orange Money
  • 1 er opérateur à offrir un Centre de Tests Clients et un Technocentre
  • 1 er opérateur à lancer la 3 G+ en Côte d’Ivoire,
  • 1 er opérateur à offrir l’expérimentation de la 4 G à ses clients.
  • 1er opérateur engagé dans le sport
  • 1er opérateur sur les actions RSE
  • 1er opérateur incubateur de Start up avec Orange Fab
  • 1er opérateur pour les actions sociales
  • 1er opérateur pour l’emploi en Côte d’Ivoire (1 458 salariés)