Trouver un emploi à Abidjan, c’est dur dès !

Les 2 et 3 octobre 2014 se tenait à l’immeuble CAISTAB un salon de l’emploi dénommé Work’ In Planet. Un bon nombre de demandeurs d’emploi y étaient, pas à cause des différents thèmes ou ateliers du salon, mais séduire les recruteurs d’ Orange Côte d’Ivoire, MTN Côte d’Ivoire, de la Société Générale des Banques de Côte d’Ivoire, etc. Cet engouement pour ce salon a suscité des bousculades et un impressionnant rang kilométrique  aux portes du lieu de la manifestation.

Il fallait attendre longtemps avant d’entrer

À des dizaines de mètres de l’immeuble CAISTAB , on pouvait apercevoir un impressionnant rang kilométrique constitué de jeunes qui attendaient qu’on leur permette d’accéder aux lieux de la cérémonie. Tandis que certains étaient disciplinés et patients, d’autres participants n’hésitaient pas à forcer le passage à la moindre occasion.

Si certains ont abandonné sous le coup de la faim, de la soif et du chaud soleil, d’autres  par contre , ont tenu bon.  En effet, après plus de  9 heures d’attente, certains participants  ont pu rencontrer des recruteurs, qui nous l’espérons, rappelleront certains d’entre eux.

Les CV envoyés en ligne seront pris en compte

J’ai pu lire sur la page Facebook dédiée à l’évènement que les CV ayant été soumis lors de l’inscription en ligne seront utilisés afin de constituer une base de données par la Maison des Chefs d’Entreprise (MCE), cabinet de recrutement initiateur et organisateur du Salon Work’ In Planet.

un aperçu des demandeurs d’emploi au Work 'In Planet

un aperçu des demandeurs d’emploi au Work ‘In Planet

Un lieu plus vaste aurait pu éviter un tas de désagréments

Avec un taux de chômage de 9,74 % (986 220 chômeurs, dont 554 330 femmes contre 431 890 hommes)*, il n’est pas étonnant qu’un tel salon soit pris d’assaut dès le premier jour par les demandeurs d’emploi. Un lieu plus vaste, comme le palais des sports de  Treichville, par exemple, aurait été plus seyant. Espérons que pour les prochaines éditions, les promoteurs de ce type de salon prendront en compte la capacité d’accueil des locaux.

 

*(AGEPE, juillet 2013).